vidéo           (VIDEO EN BAS DE PAGE)

Les enfants de la classe de grande section de Mme Martinez commencent au début de l’année 2016 un cycle cirque dans le cadre des TAP. Les compte rendus de séances qui suivent sont destinés aux enfants et à leur entourage, pour pouvoir voir les images ensemble et raconter ce qui se passe autour du cirque dans ces séances.

Les ateliers cirque durent 45 minutes et se déroulent dans le gymnase de l’école. Les enseignants de  cirque de la compagnie (Valérie et Javier, assistés selon les séances de Karen et/ou Pedro) sont accompagnés d’Evelyne (Atsem de la classe) et Delphine, ainsi qu’alternativement de Aïchata, Juliette, Liliane, Johanna (du centre de loisirs)

 

 

Nous axons notre pédagogie du cirque autour de la concentration: c’est elle qui permet tous les apprentissages. Cela se fait par des jeux avec le rythme, les déplacements, les mouvements, et différents objets à manipuler. Nous mettons en place dès le début des signaux visuels et sonores qui vont permettre d’établir une communication et des consignes en passant le moins possible par la parole, ce qui évite l’éparpillement de la concentration et améliore la réactivité des enfants.

Les séances comprennent systématiquement un temps d’échauffement-assouplissement adapté à la pratique qui suit, et un moment d’étirement/relaxation qui clôt l’atelier. Comme le reste des activités, ces moments sont présentés sous une forme ludique.

Les enfants seront plus à l’aise s’ils portent des vêtements adaptés: pantalon confortable et  t shirt… merci d’éviter les robes, jupes et collants pour ces séances!

 

1ère séance: Mercredi 6 janvier 2016

Nous sommes arrivés dans le gymnase où avaient été installés des tapis. Nous avons avons vite mis nos chaussons et avons formé deux équipes: l’équipe de Liliane et l’équipe d’Aïchata. Nous avons marché au rythme du djembé en file indienne partout dans le gymnase. La musique nous faisait courir et ralentir tour à tour. Puis sur les tapis nous avons écouté le tambour qui nous disait de s’assoir, se mettre debout, s’allonger. C’était un peu difficile parce qu’il ne fallait pas poser les mains au sol.

En deux équipes, nous avons imité les animaux suivant le rythme de la musique: nous nous sommes déplacés comme des éléphants, des araignées, des serpents, des chevaux… Ensuite nous avons fait des parcours avec des obstacles et des consignes, il fallait passer sous les jambes de quelqu’un, puis taper dans la main droite ou gauche d’Evelyne ou  de Pedro, toujours au rythme de la percussion.

C’était déjà l’heure de repartir, on a vite remis nos chaussures pendant que le tambour comptait jusqu’à quinze, et on s’est tous dit au revoir. A mercredi prochain!

 

 

2ème séance: Mercredi 13 janvier 2016

Aujourd’hui, on a commencé par courir et marcher en file au rythme du djembé. On avait formé deux équipes: l’équipe de Delphine et l’équipe d’Aïchata. Cette fois les parcours étaient un peu plus compliqués, on faisait des demi-tours et on croisait l’autre équipe.

Quand ça a été le moment de s’assoir et se lever sans les mains, c’était plus facile que la semaine dernière, on savait déjà qu’il faut croiser les jambes pour y arriver. Pour imiter les animaux aussi, on se souvenait des différents déplacements sur les différents sons.

Chaque équipe sur son tapis, l’un du côté d’Evelyne, l’autre du côté de Pedro, a commencé un parcours sur lequel il y avait un nouvel objet à chaque tour: un cerceau dans lequel il fallait passer, des objets  à enjamber, un pont sous lequel ramper, une pente en mousse pour rouler… toujours en suivant nos chefs de file, Aïchata et Delphine.

Karen et Valérie sont venues faire tourner une corde dans chacun des deux groupes, il fallait passer dessous juste au bon moment pour traverser sans la toucher. Rigolo mais pas facile!

Aujourd’hui c’était un vrai cirque avec un vrai clown. Il est là sur la photo:

2016 (2)Tap St Ex

 

3ème séance: Mercredi 20 janvier 2016

Aujourd’hui, on a formé deux équipes dès le couloir de l’école: l’équipe de Karen et l’équipe de Valérie. On a commencé par aller en rythme jusqu’au gymnase, et on a couru au son du tambour en deux colonnes bien ordonnées. On a fait des boucles, personne ne s’est perdu. Maintenant on sait que « le plus important c’est de bouger les… BRAS! », on le chante en avançant, et c’est vrai que ça aide à bien se coordonner. En tout cas, ça nous a bien réchauffés, on en avait besoin!

On a imité l’exemple de la colonne des adultes pour bien se disposer les uns par rapport aux autres, être à la bonne distance, et on a fait les jeux de réactivité/concentration. Il faut suivre les consignes très rapidement, tous ensemble en suivant ce que nous indiquent le sifflet et le tambour joués par Javier et en imitant notre chef de file, en prenant les mêmes positions.

Aujourd’hui, ça y est! on arrive tous à s’asseoir et se  relever sans poser les mains au sol. On roule sur le dos et on se relève dans l’élan, là pour le moment on doit encore s’aider des mains pour la plupart d’entre nous. Les enfants on bien mémorisé le son qui correspond à chaque animal et le mouvement qui l’accompagne.

Chaque équipe  dans son côté de gymnase, on a fait nos parcours à obstacles en suivant nos chefs de file, Aïchata et Delphine pendant que Karen et Valérie les modifiaient à chaque tour en ajoutant des objets.

Ensuite on a tous pris un cerceau et on a appris à le placer bien collé au dos, lui donner de l’élan et maintenir son mouvement autour de notre taille… c’était un cerceau imaginaire, on a mimé plusieurs fois le mouvement du hoola hoop, c’était très bien imité. Peut être que nos cerceaux invisibles vont continuer à tourner dans nos imaginations et que cela nous aidera pour le moment où on essaiera avec un vrai cerceau…

On s’est allongés sur les tapis, les yeux fermés et on a laissé le calme revenir en écoutant la toute petite mélodie de la toute petite boîte à musique.

C’était déjà l’heure de la fin, on a remis nos chaussures et nos manteaux pendant qu’Evelyne comptait jusqu’à 15. Comme on était très rapides et tous prêts, Evelyne a improvisé une danse très rigolote pendant que Javier jouait du djembé.

On se revoit mercredi prochain… on n’a pas eu le temps de faire des photos aujourd’hui!

4ème séance: Mercredi 27 janvier 2016

La séance a commencé comme d’habitude en se mettant tous sur le rythme du sifflet et du djembé pour avancer en marchant, en courant, en marchant au ralenti avec des mouvements lents exagérés. Après, on a joué à faire l’avion à une seule aile avant de faire l’exercice de rapidité avec les chaussons et les manteaux.

Après on a fait comme la semaine dernière des jeux de concentration/réactivité, il fallait imiter notre chef de file qui prenait des positions rigolotes quand la musique s’arrêtait.

Dans les parcours à obstacles d’aujourd’hui il y avait des roulades de côté en plus des cerceaux, des objets par dessus lesquels passer et des assiettes à toucher en sautant.

Comme on connaissait bien toutes les étapes pour faire tourner le hoola hoop, ce sont les enfants qui ont donné tous ensemble les explications aux adultes pour le faire. On a très bien expliqué la méthode: sur 4 encadrantes, 2 ont réussi au bout de deux essais. On les a encouragées!

Déjà la fin de la séance! nous nous sommes rangés pour repartir… à la semaine prochaine!

 

5ème séance: Mercredi 3 février 2016

Aujourd’hui on a changé l’organisation de la séance: Les enfants ont maintenant bien enregistré les exercices de concentration et réactivité du début, tout le monde est bien présent et attentif, alors après la mise en route habituelle qui nous a fait courir et passer les différents obstacles, nous avons fait des choses un peu plus difficiles:

Pedro et Delphine ont tourné une corde, et les enfants devaient écouter le compte (1, 2 et 3) et passer au bon moment en courant sans se faire toucher par la corde. Il fallait à la fois écouter et être capable de garder le bon rythme.

Ensuite on a fait des petits groupes et on a appliqué la méthode du hoola hoop que l’on voit et décrit depuis 2 séances… tous les enfants ont pu placer et lancer correctement le cerceau, certains arrivent à le maintenir quelques instants à la taille, tous essaient avec beaucoup d’application, c’était un moment très joyeux. Chaque groupe a présenté son travail à tous les autres, en saluant à la fin.

On a compté jusqu’à 5 et tout le monde était prêt à repartir… on se revoit mercredi prochain pour de nouvelles aventures!

6ème séance: Mercredi 10 février 2016

Les enfants sont bien plus rapides qu’au début: on a juste eu le temps de chanter « Frère Jacques » une seule fois, tout le monde était prêt à commencer le parcours d’échauffement au son de la musique avec les positions d’arrêt en levant la main droite, la main gauche, le pied droit, le pied gauche quand la musique s’arrête… on en a profité pour se remettre en tête la droite et la gauche, pas facile pour tous! on est passés dans la corde bien plus vite que la dernière fois, on a aussi traversé le passing de balles (jonglage à 2 personnes) en observant bien quel était le bon moment pour passer sans se faire toucher par les balles. Après, on s’est divisés en petits groupes et on a formé des maisons avec nos bras, il fallait faire un toit qui ne laisse pas tomber la pluie. Hop, les cerceaux sont arrivés sur les maisons, on s’est débrouillés pour qu’ils arrivent jusqu’au sol.

Là, on s’est répartis dans tout le gymnase et on a joué à 1, 2, 3 soleil: on ne pouvait faire tourner le cerceau que lorsque l’animateur du groupe avait le dos tourné. A force de jouer, on a fait tourner les cerceaux de mieux en mieux, certains arrivent maintenant à vraiment faire du hoola hoop, et à maintenir le mouvement.

Encore une fois la chanson « Frère Jacques », et tout le monde était prêt pour repartir… à la semaine prochaine!

 

 

7ème séance: Mercredi 17 février 2016

Déjà la dernière séance! maintenant, les enfants sont des habitués des ateliers cirque: on peut entrer directement dans le gymnase en passant dans la corde qui tourne, chacun son tour. Après notre échauffement habituel pour se mettre en route et se concentrer, une petite chanson pour se changer, tout le monde est prêt. il y avait un nouveau jeu de rapidité et d’écoute: en 2 groupes, on peut circuler tant que le tambour joue. Dès qu’il s’arrête, on se passe un objet du début à la fin de la file et le dernier qui l’a reçu le lance à l’animateur de son groupe. Le résultat du jeu était serré: cela s’est fini sur un score de 3 contre 2.

Tewhoola Tap cirque Bessancourt février 2016 (1)

On en profite pour réviser notre hoola hoop avec ses étapes que tous les enfants connaissent comme une comptine:

Je prends le cerceau, je le passe sur la tête, je l’attrape  avec ma main gauche, je l’attrape avec ma main droite, je le colle dans le dos et je fais « à la une, à la deux, à la trois », je le lance en le collant sur mon ventre et je fais « ventre-dos-ventre-dos » très vite.  Plusieurs enfants arrivent maintenant à maintenir le mouvement du cerceau et une dizaine sont en passe d’y arriver.

 

On a fini par la nouveauté du jour: les assiettes chinoises qu’il faut faire tenir en équilibre sur un bâton pendant qu’elles tournent. En petits groupes de 5 enfants et un animateur, nous avons fait passer l’assiette d’une baguette à l’autre, pas si facile au début d’arriver au dernier enfant avant que l’assiette s’arrête de tourner! tous les groupes ont réussi, finalement, et certains ont même pu ajouter une ou même deux assiettes qui circulaient en même temps!

 

C’était l’heure de terminer, on a vite rangé les assiettes chinoises et le temps de chanter Frère Jacques, tout le monde était prêt à partir!

Voilà un petit compte rendu en vidéo: